Un moyen sûr de rechercher et de récupérer des données perdues

La technologie PowerSearch retourne la liste la plus complète de documents récupérables ainsi que leur noms de fichier, et propose le meilleur bilan de récupération de données.

Il y a des produits de récupération de données sur le marché, plusieurs même. En évitant le discours marketing et les détails techniques, ils vous promettent tous la même chose : récupérer ces fichiers et documents que vous avez perdus pour une raison ou une autre. Vous avez peut-être supprimé un document par accident ou avez eu une panne de système ou une perte de disque dur. Dans tous les cas, le fait est là et vous êtes à la recherche d’un outil de récupération de données. Peu importe comment il marche et ce qu’il fait tant qu’il vous réunit avec vos données perdues.

Mais saviez-vous que n’avez pas à passer à tous les essayer pour récupérer vos données ? À chaque fois que votre ordinateur écrit quelque chose sur le disque sur lequel se trouvent vos données perdues, vos chances de les récupérer s’amoindrissent. Et à chaque fois que vous installez un nouveau produit de récupération de données sur votre ordinateur, le système doit scanner ou effectuer une opération d’écriture, ce qui réduit la probabilité de récupérer vos données. Vous devriez plutôt installer un seul produit qui s’occupe vraiment de la restauration de vos données.

Comment choisir le bon produit parmi les nombreuses offres ? Pour choisir le bon et le seul, il vous faut une compréhension globale de ce qui se passe en coulisses, ce que font certains de ces produits et comment ils le font, pour réparer votre disque et récupérer vos documents. Vous n’avez pas besoin d’un diplôme en informatique pour comprendre toutes ces choses, car elles sont en fait assez simples.

Il y a deux grandes classes de produits de récupération de données, qui diffèrent dans leur manière de trouver vos fichiers perdus. La première classe, qui est aussi la plus grande, s’attaque au système de fichiers, qui est un ensemble d’enregistrements au début du disque dur contenant les noms des fichiers et dossiers, ainsi que leur emplacement respect sur le disque. Saviez-vous que quand vous supprimez un fichier, il est n’est pas vraiment effacé du disque, mais son enregistrement dans le système de fichier est tout simplement marqué comme « supprimé » ? Il est très facile pour les programmes de récupération de ce type de scanner le système de fichiers, de trouver tous les enregistrements marqués comme « supprimés » et de tout simplement retirer cette marque. Si ce n’est pas aussi simple en réalité, la procédure en elle-même est plutôt rapide et peut bien fonctionner si vous avez besoin de récupérer un seul document ou quelques fichiers texte qui viennent d’être supprimés.

Par contre, ces produits ne pourront rien faire dans le cas où vous être en train de récupérer un disque dur en panne ou si le système de fichiers lui-même est corrompu. Par exemple, si vous avez supprimé une information stockée sur des disques formatés en VMFS, vous devriez installer l’outil VMFS au plus vite. Vous aurez donc plus de chances de les récupérer car si votre fichier ou dossier a été supprimé il y a longtemps, il y a de plus grandes chances que son espace sur le disque ait été occupé par un autre fichier ou dossier.

Il y a un autre groupe plus petit de produits qui s’attaquent directement à votre disque au lieu d’utiliser le système de fichiers. Ces produits sont généralement plus lents, plus complexes à manier et assez chers. Il faut une bonne compréhension du disque dur et des structures de fichiers pour bien utiliser ces produits. Et même là, il ne vous donneront pas exactement ce que vous voulez. Comme ils n’ont pas accès au système de fichiers, ils ne peuvent pas savoir quoi que ce soit sur le nom des fichiers qu’ils essayent de récupérer. C’est pourquoi ce que vous aurez dans le meilleur des cas, c’est un ensemble de documents nommés aléatoirement, par exemple « fichier_0001.doc » ou « file_0002.jpg ».

La nouvelle technologie PowerSearch inventée par DiskInternals combine les forces des deux méthodes. Dans un premier temps, elle scanne votre système de fichiers et découvre les fichiers qui ont été simplement supprimés. À l’étape suivante, elle scanne votre disque dur directement pour localiser les fichiers qui ne sont pas présents dans le système de fichiers. PowerSearch utilise une liste de signatures de fichiers pour détecter le début et la fin des types de fichiers reconnus comme les documents Microsoft Word, les tableaux Excel ou les images JPEG. 113 types de fichiers différents au total. Cette méthode fonctionne parfaitement même si votre disque dur est mort à 90 % et que son système de fichiers est complètement inexistant ! Dans ce cas, PowerSearch va tout simplement scanner et récupérer ce qui reste de votre disque et de vos données. C’est proche de ce que fait la deuxième classe de produits de récupération de données.

Cependant, PowerSearch va un peu plus loin. Dans le cas où le système de fichier, même corrompu, est toujours là, PowerSearch synchronise les résultats du scan du système avec ceux obtenus en scannant le disque dur directement. Cette approche vous retourne la liste la plus la plus complète de documents récupérables ainsi que leur noms de fichier, et propose le meilleur bilan de récupération de données.

La technologie PowerSearch fait maintenant partie de tous les produits de récupération de données de DiskInternals. Vous pouvez télécharger des versions d’évaluation de ces produits.

TÉLÉCHARGER   ACHETEZ MAINTENANT

0.16372609138489